Prélèvement à la source

28 Nov 2018

Difficile de ne pas perdre pied avec la nouvelle réforme du prélèvement à la source.

Décryptage

Mis en place le 1er janvier 2019, le prélèvement à la source consiste à faire payer l'impôt en même temps que vous percevez vos revenus.

  • Si vous êtes salarié ou retraité, l'impôt sera alors collecté par votre employeur ou votre caisse de retraite.
  • Si vous êtes travailleur indépendant, agriculteur ou bénéficiez de revenus fonciers, vous paierez l'impôt sur le revenu correspondant par des acomptes prélevés directement par l'administration fiscale.
  • Pour les contribuables ayant des crédits d'impôts pour emploi à domicile ou réduction d’impôt en faveur de l'investissement locatif (Pinel, Duflot, Scellier, investissement social et logement dans les DOM, Censi-Bouvard, EPHAD), vous bénéficierez d’un acompte de 60 % dès mi-janvier 2019.

Vous pourrez également dès le 2 janvier 2019 personnaliser votre taux de prélèvement : Taux personnalisé ou taux non-personnalisé.

Pourquoi laisser le choix au contribuable ?

Le taux non-personnalisé pourra être choisi si vous ne souhaitez pas que votre employeur connaisse votre taux de prélèvement à la source.

Cette option ne présente un intérêt que si les revenus perçus en plus des salaires sont importants. Dans ce cas, un taux non personnalisé sera appliqué. Il dépendra uniquement du montant de la rémunération et ne prend pas en compte la situation familiale.

A noter : lorsque le taux non personnalisé est inférieur au taux personnalisé, vous devrez payer tous les mois un complément à l’administration fiscale.

Comment anticiper le passage au prélèvement à la source et choisir le bon taux au bon moment ? Contactez-nous pour que nous étudions ensemble les choix qui s’offrent à vous.